Hunzaroma

MANUKA

25.05 $

Nom latin : Leptospermum scoparium

Partie distillée: feuilles

Origine : Nouvelle-Zélande

PROPRIÉTÉS:

  • Antibactérienne +++
  • Antifongique +++
  • Antivirale +++
  • Cicatrisante
  • Antiseptique atmosphérique
  • Cicatrisante et régénératrice cutanée
  • Antispasmodique

INDICATIONS:

  • Bactéries dites Gram + : staphyloccocus (aureus, epidermidis), streptococcus (faecalis, agalactiae)
  • Bactéries dites Gram - : escherichia coli, pseudomonas aeruginosa, klebsiella pneumoniae
  • Candida albicans, tricophyton rubrum, aspergillus niger, microsporum canis, mentagrophytes.
  • Infections des voies respiratoires
  • Infections ORL
  • Infections cutanées diverses (acné)
  • Psoriasis
  • Herpès I et II
  • Hygiènes buccales : gingivites, halène fétide, ulcères

Contre-indications : aucune aux doses physiologiques.

L’avis de notre expert : 

Une huile essentielle au nom exotique mais aux multiples vertus !

Auteur: Maurice Nicole, NDA

Le manuka est l'une des plantes indigènes les plus répandues en Nouvelle Zélande et on dénombre jusqu’à 11 différents chémotypes. 

C'est un arbre grêle poussant jusqu'à 8 m de hauteur. Le feuillage est de couleur gris-vert, les feuilles sont petites avec de fortes aiguilles. Les fleurs, petites et de couleur rose à rouge ressemblent à des roses miniatures. Une première floraison abondante se produit en hiver, suivie d’une seconde floraison en été.

Manuka est le terme Maori du L. scoparium. La plante est parfois mentionnée sous le nom de "Ti-tree" mais ne doit pas être confondue avec le Tea Tree australien. Cet arbre a longtemps été estimé pour ses propriétés curatives par le peuple Maori (le peuple indigène de Aotearoa de Nouvelle Zélande).

L’huile essentielle de manuka est obtenue par la distillation à la vapeur d’eau des feuilles de Leptospermum scoparium récoltée principalement dans la région de East Cape, le point le plus oriental des principales îles de la Nouvelle-Zélande. Cette huile essentielle se distingue par la présence de 20% à 30% de tricétones (leptospermone,isoleptospermone et flavesone) qui lui confèrent ses propriétés antimicrobiennes uniques. Parmi les 11 chémotypes répertoriées c’est le plus commercialisé.et le plus étudié. On retrouve aussi ce chémotype dans la région de Marlborough, une autre région de la Nouvelle-Zélande située au coin nord-est de l'île du sud.
 

Propriétés antibactériennes


Ce chémotype particulier s’est révélé 20 à 30 fois plus efficace que l’huile essentielle de Melaleuca alternifolia contre les bactéries gram+ telles queStaphylococcus aureus, S. aureus MRSA , S. epidermis, S. faecalis, S. epidermis. S. agalactiae, Micrococcus luteus, Sarcina lutea, Bacillus subtilis, Listeria monocytogen et de nombreuses autres, même celles qui sont résistantes aux antibiotiques. Quoique plusieurs études rapportent que cette huile essentielle a une activité négligeable contre les bactéries gram- telles que E. coli, Pseudomonas aeruginosa, Klebsiella pneumonia, Proteus vulgarisl’étude de Porter et Wilkins a montré qu’elle pouvait inhiber les bactéries gram - E. coli et Pseudomonas aeruginosa ainsi que le Candida albicans. 

Propriétés antiacnéiques

Plusieurs études et essais cliniques ont confirmé l’intérêt de cette huile essentielles pour traiter l’acné en raison de ses activités antimicrobienne (contre Propionebacterium acnes), antiséborrhéique, astringente et anti-inflammatoire. 

Santé buccodentaire

L’huile essentielle de manuka a de nombreuses applications au niveau de la santé buccodentaire.

Sous forme de gargarisme elle permet aux patients atteints de cancers, à la tête et au cou, de protéger leur cavité oropharyngienne en réduisant l’inflammation et la mucosite induites par la radiothérapie. 

Cette huile essentielle est en mesure d’inhiber toutes les bactéries cariogéniques et responsables des périodonpathies comme Porphyromonasgingivalis, Actinobacillus actinomycetemcomitans, Fusobacterium nucleatum, Streptococcus mutans, et Streptococcus sobrinus. Elle peut aussi inhiber la formation des biofilms et elle est donc tout indiquée pour prévenir et le traiter la plaque dentaire. L’étude de Takarada (2005) suggère l’utilisation des huiles essentielles, dont manuka, pour le maintien de la santé buccodentaire et le traitement de l’halitose. 
 

Propriétés antifongiques

Plusieurs études ont démontré son activité antifongique contre diverses espèces de champignons souvent responsables de dermatophytoses (infections cutanées) : Trichosporon mucoides, Malassezia furfur, Candida albicans, Microsporum canis, Trichophyton rubrum, Trichophyton terrestreet Trichophyton mentagrophytes. 


Propriétés antivirales

Reichling et al (2005) a démontré l’activité antivirale significative de cette huile essentielle contre les virus de l’herpès HSV-1 er HSV-2, même les souches résistantes à l’acyclovir. Elle neutralise directement les virus libres à l’extérieur des cellules. Une fois à l’intérieur des cellules l’huile essentielle ne peut pas empêcher la réplication virale à l’exception du virus HSV-1 où on a observé une diminution de la réplication virale de l’ordre de 40%. Les travaux ultérieurs de Sojka (2005), Schnitzler et al, (2008), et Magsombol (2012) ont confirmé ceux de Reichling. 

Propriétés antispasmodiques

Lis-Balchin & Heart (1995, 1998) & Lis-Balchin et. al. (2000), après avoir étudié les effets de cette huile essentielle sur l’iléum du cochon d’inde, le biventer cervicis (muscle squelettique) du poussin le diaphragme et l’utérus du rat in vitro ont conclu que l’huile essentielle de manuka produit une action spasmolytique sur les muscles lisses et les muscles squelettiques. Ces travaux supportent son utilisation comme relaxante et décontractante musculaire en aromathérapie.

Propriétés antioxydantes et anti-âge


Lis-Balchin et al (1996, 2000) ont démontré l’activité antioxydante de l’huile essentielle de manuka et l’ont trouvé supérieure à celle de l’huile essentielle de Tea-Tree (Melaleuca alternifolia).
Kwon et al (2013) ont évalué son effet photoprotecteur contre les rayons UV-B et ont démontré, qu’en fonction de la dose utilisée, l’application topique prévient l’épaississement de la peau et la formation de rides; elle supprime l’inflammation cutanée induite par les UV-B en inhibant les cytokines inflammatoires. 
 

Propriétés anti-inflammatoires

À la suite de leur investigation Chen et al (2014) ont validé les effets anti-inflammatoires de l’huile essentielle de manuka; ils ont déterminé qu’elle inhibe le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-α), une cytokine proinflammatoire, sans bloquer l'Interleukine 4 (IL-4) une cytokine anti-inflammatoire capable d’inhiber les cytokines proinflammatoires Interleukine-1 (IL-1) et Interleukine-6 (IL-6). Ces résultats suggèrent que cette huile essentielle est tout indiquée pour traiter, les lésions cutanées et les plaies infectées en plus de servir d’ingrédient actif dans les produits des soin cutané.

Les β-tricétones de l’huile essentielle de manuka entrent dans la composition de shampoings antipelliculaires en raison de leur activité antifongique contre Malassezia, une espèce de levure qui prolifère dans le cuir chevelu et le sébum.

Propriétés acaricides


Son activité acaricide a été établie à la suite des travaux de Jeong (2008) et Jeong et al (2009) qui ont démontré que les tricétones de L scoparium tuent trois espèces d’acariens : Dermatophagoides farinae, D.pteronyssinus and Tyrophagus putrescentiae.
 

Formule suggérée comme dentifrice antitartre et contre la mauvaise haleine

Huiles essentielles :

  • Leptospermum scoparium x 3 ml
  • Laurus nobilis x 1 ml
  • Mentha x piperita x 1 ml

Argile blanche, acheter la quantité désirée

  1. Dentifrice : versez une pincée d’argile blanche sur la brosse à dent humide, ajoutez 1 goutte du mélange d’huiles essentielles, brossez doucement les dents et les gencives.
  2. Mauvaise haleine : versez 1-2 gouttes sur un comprimé de réglisse DGL et mastiquez plusieurs fois par jour ou verser 5 gouttes dans un peu d’eau, agitez puis rincez la bouche avec le mélange.

Recently viewed