Hunzaroma

HYSOPE COUCHÉE

25.20 $

Partie distillée: partie aérienne

Origine: France

Propriétés: antibactérienne, anticatarrhale, expectorante, anti-asthmatique remarquable, antivirale puissante, tonique et stimulante, sympathicotonique (action au niveau du système nerveux sympathique)

Indications: bronchites aiguës, chroniques et asthmatiformes, rhinopharyngite, sinusite, asthmes sécrétoires et inflammatoires, bronchiolite, catarrhe, à l’exclusion de l’asthme allergique pur, dépressions nerveuses et angoisse

Contre-indications: aucune

L’avis de notre expert: lire la description ci-dessous

Hyssopus officinalis var. decumbens (Hysope couchée) – Soigner l’asthme sans désastre !

Auteur: Maurice Nicole, NDA

Cette plante est originaire du bassin méditerranéen et de l’Asie méridionale. Elle est utilisée depuis fort longtemps comme aromate dans la cuisine. Elle est très mellifère. Elle servait à purifier les temples ainsi que les bains des lépreux. Introduite dans les jardins des moines bénédictins, elle devient l’une des plus importantes parmi les 130 plantes qui parfument la célèbre liqueur de Chartreuse, et fait également parti de la composition de la Bénédictine. L’huile essentielle d’hysope fait son apparition  dès 1574.

Mais attention, il ne faut pas confondre l’hysope couchée avec l’hysope « ordinaire », dite officinale (Hyssopus officinalis ssp.officinalis), riche en pinocamphone neurotoxique et abortive, à utiliser avec grande précaution.

L’huile essentielle d’hysope couchée (Hyssopus officinalis var. decumbens, qu’on retrouve également sous le nom simplifié Hyssopus decumbens), au contraire, est un complexe dépourvu de toxicité. Elle contient majoritairement du linalol (43%), un peu de 1,8 cinéole (14%), avec quelques traces de lactones. Cette composition unique lui confère des propriétés antivirales majeures (grâce à la synergie linalol + cinéole), expectorantes et mucolytiques. Le linalol, avec ses propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques, temporise l’effet potentiellement asséchant du cinéole au niveau des bronches, ce qui en fait une huile essentielle majeure pour les affections respiratoires, notamment l’asthme, pour lequel elle constitue un traitement de choix.

Au niveau psycho-olfactif, elle est neurotonique et élève l’esprit. Son arôme est remarquable, sans aspérité, doux et aérien. Sa légèreté, évocatrice d’insouciance, permet de ramener l’émotivité excessive à plus de mesure.

Exemples d’indications

ASTHME

  • 40 % Hyssopus decumbens / hysope couchée
  • 10 % Ammi visnaga / khella
  • 10 % Inula graveolens / inule
  • 20 % Pimpinella anisum / anis vert
  • 20 % Mentha spicata / menthe verte

Voie rectale : suppositoires contenant 250 mg de la formule d’huiles essentielles ;  1 suppositoire le soir au coucher.

Voie buccale : en cas de crise, 1 goutte sous la langue aux 5 minutes.

DÉPRESSION

  • 10 ml Hyssopus decumbens / hysope couchée
  • 10 ml Boswellia carterii / encens
  • 10 ml Citrus reticulata (fe) / mandarinier feuille
  • 10 ml Coriandrum sativum (sem) / coriandre semence
  • 10 ml Thymus satureioides / thym à bornéol

Voie buccale : 5 gouttes dans ½ cuillère à café d’huile d’olive 3 X / jour.

HERPÈS I

  • 5 ml Hyssopus decumbens / hysope couchée
  • 5 ml Cymbopogon citratus / citronnelle des Indes
  • 5 ml  Mentha x piperita / menthe poivrée

Voie cutanée : appliquer sur la zone affectée, 4 à 6 x / jour.

Posologie* : suggérée pour un adulte (+ de 12 ans).

 Ne constitue qu'une partie de l'information à considérer dans une situation thérapeutique et ne doit en aucun cas être substitué à un avis thérapeutique éclairé. Hunzaroma Inc. n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il prend en relation avec l'information contenue dans ce bulletin.

Recently viewed