Hunzaroma

ANIS ÉTOILÉE

11.95 $

Nom latin : Illicium verum

Partie distillée : fruit

Origine : Vietnam

Propriétés : antiprurigineuse, antispasmodique, bronchodilatatrice, digestive, galactogène, œstrogène-like.

Indications : allaitement, aménorrhée, asthme, colique, colite inflammatoire, digestion difficile, ménopause, syndrome prémenstruel, bronchiolite, toux, maladie de Crohn, bouffée de chaleur.

Contre-indications : aucune aux doses physiologiques

Pour en savoir plus : voir le bulletin ci-dessous, rédigé par Maurice Nicole.

ILLICIUM VERUM (anis étoilé), le baume d’Amazonie aux milles et une vertus

L’anis étoilé (aussi appelé badiane) est cultivé depuis très longtemps. Ses feuilles sucrées étaient déjà réputées en Chine, 4000 ans av. J.-C, comme masticatoire et parfum religieux. Aujourd’hui, c’est le fruit appelé «anis étoilé» qui est valorisé.

Elle n’apparaît en Europe qu’au XVIe siècle où elle deviendra un condiment rare, très cher, importé par la Russie sous ces noms : cardamome de Chine, anis de Sibérie, fenouil de Chine. Le mot «badiane» vient du persan bâdyân qui signifie «anis» en raison de l’odeur des fruits qui rappelle cette plante.

Quant au nom latin, il dérive de illicere qui signifie «séduire», probablement en raison de l’odeur attractive qui s’exhale de cet arbre.

L’huile essentielle danis étoilé est obtenue par la distillation des fruits avec un rendement moyen de 2,5%. Sa composition est dominée par la présence de trans-anéthole (90%), lui conférant son arôme et ses propriétés distinctives. Tout comme celle d’anis vert (Pimpinella anisum), elle exhibe une certaine activité oestrogen-like (1) sans toutefois induire d’activité proliférative et sans augmenter les risques de cancer du sein (2, 3, 4). Son action se rapproche de l’action protectrice de l’estriol.

L’anéthole est analgésique et sédatif (5, 6). Les études ont aussi démontré qu’il est anti-inflammatoire (7), anticoagulant (8, 9) et anti-ulcéreux (10). On a pu mettre aussi en évidence son action inhibitrice de l’acétylcholinestérase (11), ce qui en fait un excellent candidat pour prévenir et traiter la maladie d’Alzheimer. Enfin, l’anéthole et l’huile essentielle d’anis étoilé se sont révélés de bons antiviraux, entre autres contre le virus de l’herpès (12, 13). Leur action s’exerce en neutralisant les virus à l’extérieur des cellules, les empêchant de pénétrer à l’intérieur des cellules.

Propriétés

  • Oestrogen-like+++
  • Tonique digestive+++
  • Anti-inflammatoire+++
  • Antivirale+++
  • Antispasmodique+++
  • Anticoagulante++
  • Anti-ulcéreuse++
  • Inhibitrice de l’acétylcholinestérase++

Indications

  • SPM/crampes menstruelles/ménopause
  • Dyspepsies, aérophagie
  • Gastro-entérite, colique
  • Toux, (asthme, bronchite)
  • Zona/herpès
  • Dermatites
  • Inflammations musculo-articulaires
  • Ulcère gastro-intestinal
  • Phlébite
  • Alzheimer

Exemples d’applications

TOURISTA

  • Illicium verum 5 ml
  • Myristica fragrans 2,5 ml
  • Mentha x piperita 2,5 ml
  • Cinnamomum casssia 2,5 ml
  • Cinnamomum verum (fe) 2,5 ml

Posologie: 5 gouttes 8 fois par jour dans ½ c. à café d’huile d’olive

ASTHME

  • Illicium verum 30%
  • Ammi visnaga 5%
  • Inula graveolens 5%
  • Hyssopus officinalis var. decumbens 20%
  • Mentha spicata 20%
  • Tanacetum annuum 5%
  • Abies balsamea 15%

Posologie, voie rectale : 250 mg / suppositoire. Un suppositoire au coucher. En cas de crise, 1 suppositoire aux 20 minutes.

MÉNOPAUSE

  • Illicium verum 6ml
  • Salvia sclarea 6ml
  • Melaleuca quinquenervia cineolifera 6ml
  • Lantana camara davananonifera 6ml
  • Salvia officinalis 6ml

Posologie voie buccale: 5 gouttes 5 fois par jour dans ½ c. à café d’huile d’olive

Posologie voie cutanée : 5 gouttes au niveau des avant-bras 5 fois par jour

CONTRE-INDICATIONS:  aucune connue.

BIBLIOGRAPHIE

  • Tabanca N, Khan SI, Bedir E et al (2004) Estrogenic activity of isolated compounds and essential oils of Pimpinella species from Turkey, evaluated using a recombinant yeast screen. Planta Medica 70:728-735
  • Miller EC, Swanson AB, Phillips DH et al (1983) Structure-activity studies of the carcinogenicities in the mouse and rat of some naturally occurring and synthetic alkenylbenzene derivatives related to safrole and estragole. Cancer Research 43:1124-1134
  • Newberne PM, Carlton WW, Brown WR (1989) Histopathological evaluation of proliferative liver lesions in rats fed trans-anethole in chronic studies. Food & Chemical Toxicology 27:21-26
  • Lubet RA, Steele VE, Eto I et al (1997) Chemopreventive efficacy of anethole trithione, N-acetyl L-cysteine,    miconazole and phenethylisothiocyanate in the DMBA-induced rat mammary cancer model. International Journal of Cancer 72:95-101
  • Ghelardini C, Galeotti N, Mazzanti G (2001) Local anaesthetic activity of monoterpenes and phenylpropanes of essential oils. Planta Medica 67:564-566
  • Chainy GB, Manna SK, Chaturvedi MM et al (2000) Anethole blocks both early and late cellular responses transduced by tumor necrosis factor: effect on NF-kappaB, AP-1, JNK, MAPKK and apoptosis. Oncogene 19:2943-2950
  • Boissier JR, Simon P, Le Bourhis B (1967) Action psychotrope expérimentale des anétholes isomères cis et trans. Thérapie 22:309-323
  • Yoshioka M, Tamada TT (2005) Aromatic factors of anti-platelet aggregation in fennel oil. Biogenic Amines 19:89-96

Ne constitue qu’une partie de l’information à considérer dans une situation thérapeutique et ne doit en aucun cas être substitué à un avis thérapeutique éclairé. Hunzaroma Inc. n’est aucunement responsable envers l’usager pour toute décision, action ou omission qu’il prend en relation avec l’information contenue dans ce bulletin.

Ce bulletin Hunzaroma a été rédigé par Maurice Nicole, ND.A, Institut d’Aromathérapie Scientifique, inaroma.ca

Recently viewed