Aromatogramme Gingembre

Aromatogramme Gingembre                      

ZINGIBER OFFICINALE (gingembre), 2,500 ans d’histoire, de la cuisine à la pharmacie!

Originaire des régions côtières de l’Inde, le gingembre a une longue histoire. La médecine traditionnelle chinoise la recommande depuis plus de 2500 ans, mais son utilisation comme épice est si ancienne qu’elle a certainement anticipé les premiers écrits. Il est cultivé depuis l’antiquité aux Philippines.

C’est Confucius en 551-449 av. JC qui mentionne le premier le gingembre. Les Grecs et les Romains anciens en faisaient usage. Vers 1280, Marco Polo découvre le gingembre lors d’un voyage en Chine et l’introduit en Europe. Il tombe dans l’oubli au XVIII ième siècle avant de revenir actuellement en force grâce à l’engouement pour les cuisines indienne et asiatique.

Le nom latin Zingiber vient du mot Sanscrit « shringavera » qui signifie « en forme de bois de cerf » relatif à son rhizome branchu.

Le mot ginger a évolué en anglais du latin zingiber en « gingifer » et « gingivere. »

L’HE est obtenue par la distillation à la vapeur d’eau de la racine. Le rendement est de l’ordre de 1,3 à 3,5% pour une moyenne de 2h30 de distillation. L’HE est de couleur jaune pâle, à l’odeur camphrée et à la saveur poivrée, intense et chaude.

Sa composition se caractérise par la présence des sesquiterpènes zingibérène (32%), β-sesquiphellandrène (11%) et curcumène (8%), desquels elle tire, en grande partie, ses nombreuses propriétés thérapeutiques.

Le zingibérène est antiulcérogène (1) tandis que le β- sesquiphellandrène est anti-tumoral et anti-viral (2)(3).

Son activité anti-inflammatoire semble liée à sa capacité de réduire le taux de kallikréine (protéine inflammatoire) (4) et à inhiber la production de peroxyde d’hydrogène dans les chondrocytes (5).  En élevant l’activité de la glutathion-S-transférase et en induisant celle de l’aryl hydrocarbone hydroxylase cette huile essentielle favorise la détoxication hépatique de divers composés chimiques potentiellement  mutagènes et carcinogènes (6).

Sur le plan psycho-énergétique, selon la tradition anthroposophique, le gingembre est une plante imprégnée de forces ignées, tout en lui est aromatique et porteur de feu! Son arôme est frais, pénétrant et poivré.  l est indiqué pour réchauffer le cœur et alléger l’esprit des êtres au mental envahissant. C’est un bon aphrodisiaque quand les inhibitions sont de nature mentale plutôt que physique.

Propriétés

  • Tonique digestive+++
  • Cholagogue et cholérétique+++
  • Anti-émétique +++
  • Hépatostimulante+++
  • Carminative+++
  • Anti-ulcéreuse+++
  • Tonique sexuelle et aphrodisiaque+++
  • Anti-agrégante plaquettaire++
  • Antivirale+++
  • Analgésique+++
  • Antioxydante++
  • Anti-tumorale++
  • Hypolipémiante (cholestérol et triglycérides)++
  • Anti-migraineuse++

Indications

  • Inappétences, dyspepsies, constipations+++
  • Flatulences+++
  • Congestions hépatiques+++
  • Ulcères gastroduodénaux+++
  • Nausées, vomissements, mal des transport+++
  • Impuissance, baisse de libido+++
  • Arthrite, arthrose+++
  • Odontalgies+++
  • Hémogliase (épaississement du sang) ++
  • Hyperlipémie++
  • Migraines++
  • Cancers++

Exemples d’applications

NAUSÉES induites par chimiothérapie

  • Zingiber officinale x 3 ml
  • Elettaria cardamomum x 3 ml
  • Mentha X piperita x 3 ml
  • Ocimum basicum x 3 ml
  • Citrus limonum(z) x 3 ml

Posologie: 3 gouttes dans ½ c. à café d’huile d’olive ou dans une capsule de gélatine, à répéter aux 20 minutes selon les besoins; ou 1 goute sous la langue aux 5 minutes

DOULEURS MUSCULAIRES ET ARTICULAIRES

  • Zingiber officinale x 10 ml
  • Copaifera officinalis x 10 ml
  • Mentha arvensis x 10 ml
  • Eucalyptus citriodora x 5 ml
  • Gaultheria procumbens x 5 ml
  • Rosmarinus officinalis camphoriferum x 5 ml
  • Myristica fragrans x 5 ml
  • Extrait lipidique d’Arnica montana x 50 ml

Posologie: 3 à 6 applications/jour in situ, plus souvent au besoin.

IMPUISSANCE MASCULINE

  • Zingiber officinale x 5 ml
  • Fokenia hodginsii x 5 ml
  • Mentha citata x 5 ml
  • Piper nigrum x 5 ml
  • Thymus satureioides  x 2,5 ml
  • Abies balsamea x 5 ml
  • Cinnamomum verum(éc) x 2,5 ml

Posologie: 5 gouttes sur chaque avant-bras matin et soir

CONTRE-INDICATIONS: aucune

  • Yamahara J, Mochizuki M, Rong HQ et al (1998) The anti-ulcer effect in rats of ginger constituents. Journal of Ethnopharmacology 23:299-304
  • Ahn B-Z, Lee J-H (1989)Cytotoxic and cytotoxicity-potentiating effects of the Curcuma root on L1210 cell. Korean Journal of Pharmacognosy 20:223-226
  • Denyer CV, Jackson P, Loakes DM et al (1994) Isolation of antirhinoviral sesquiterpenes from ginger (Zingiber officinale). Journal of Natural Products, 57:658-662
  • J. N., Ishak. F. I., Yusof. A. P. M., Srivastava. K. C. 1997 Effects of eugenol and ginger oil on adjuvant arthritis and kallikreins in rats. Asia Pacific Journal of Pharmacology 12(1-2): 9-14
  • Guo P,Xu J, Xu S, Wang K., Inhibition of hydrogen peroxide production on chondrocytes induced by fulvic acid by ginger volatile oil, Zhongguo Zhong Yao Za Zhi. 1997 Sep;22(9):559-61
  • Banerjee S,Sharma R, Kale RK, Rao AR., Influence of certain essential oils on carcinogen-metabolizing enzymes and acid-soluble sulfhydryls in mouse liver, Nutr Cancer. 1994;21(3):263-9

Ce bulletin Hunzaroma a été rédigé par Maurice Nicole, ND.A., Institut d’Aromathérapie Scientifique, inaroma.ca

L’article Aromatogramme Gingembre est apparu en premier sur Hunzaroma Inc..