Aromatogramme Camomille romaine

Aromatogramme Camomille romaine

CHAMAEMELUM NOBILE (Camomille romaine), un ange incarné !

 

Originaire de l’Europe, d’Afrique et d’Asie, la camomille romaine est l’une des plus anciennes plantes médicinales. Les Égyptiens l’utilisaient pour traiter la fièvre et en offrande aux dieux.  Hippocrate la recommandait pour traiter la dysménorrhée. Dioscoride, Galien et Pline la recommandaient pour les inflammations buccales, les menstruations douloureuses et pour les bains de siège. On a commencé à la cultiver au Moyen-âge et, depuis des siècles, elle fait partie de la panoplie des herboristes. On l’appelle « romaine » pour avoir été identifiée à Rome au XVe siècle, d’où elle nous est parvenue, via Londres, en tant que mauvaise herbe.  La camomille était l’une des 9 herbes sacrées des anglo-saxons appelées « maythen ». Le nom latin Chamaemelum vient du Grec  » chamaimelon  » qui signifie  » sol jonché de pommes  » du fait du délicieux parfum acidulé proche de celui des pommes qui s’exhale de la plante.

L’huile essentielle de camomille romaine est précieuse et d’une grande finesse. 100 kg de fleurs de camomille romaine fourniront 400 à 900 ml d’huile essentielle. Sa composition unique est dominée par un important pool d’esters caractéristiques (75-80%) issus d’acides à 5 carbones et d’alcools non-terpéniques, principalement l’angélate d’isobutyle (>30%), lui conférant une activité antispasmodique exceptionnelle et un tropisme marqué pour le cortex cérébral. En onction pure sur le cou elle agit comme pré-anesthésiante et hypnotique. Elle est irremplaçable pour combattre la peur et les chocs nerveux.

Les recherches ont démontré qu’elle exerce une activité anxiolytique comparable au Diazepam (Valium) et qu’elle agirait, comme un agoniste des benzodiazépines, en se fixant sur les récepteurs GABA. (1)

Sur le plan psycho-énergétique, son arôme complexe est empreint de douceur, de chaleur et de lumière. Elle incarne un ange descendu du ciel. Elle exprime la patience dans l’adversité. Elle calme les émotions sans les émousser. Elle recentre, rééquilibre, harmonise. Elle élève la conscience vers plus de lucidité. Elle favorise le lâcher-prise. Elle est tout indiquée pour les personnes hyperactives et les obsédés du travail, dont les pensées sont sans cesse tournées vers ce seul aspect de leur existence. Elle agit comme l’étreinte douce d’une grande mère aimante. Elle est très utile pour les sujets hypersensibles, ayant du mal à s’adapter aux réalités existentielles et qui expriment leurs difficultés émotionnelles par des problèmes de peau, comme les allergies ou l’eczéma.

Propriétés

  • Antispasmodique,
  • calmante du SNC +++
  • Antitussive ++
  • Expectorante et mucolytique
  • Pré-anesthésiante +++
  • Anti-inflammatoire ++
  • Analgésique ++
  • Antiparasitaire (lambliase, ankylostomes) +++
  • Antidépressive et anxiolytique +++
  • Calmante thyroïdienne ++
  • Calmante surrénalienne ++
  • Stimulante de la pinéale +++

Indications

  • Névrites, névralgies ++
  • Migraines ++
  • Insomnies +++
  • Chocs nerveux, stress +++
  • Interventions chirurgicales +++
  • Anxiété, dépression
  • Eczéma
  • Asthme d’origine nerveuse ++
  • Toux
  • Bronchite

Exemples d’applications

URTICAIRE, ECZÉMA

  • Chamaemelum nobile 1 ml
  • Matricaria recutita 1 ml
  • Mentha X piperita 1ml
  • Helichrysum italicum 1 ml
  • Cirus limonum (fe) / citronnier feuille 1 ml
  • Extrait lipidique de millepertuis (Hypericum perforatum) 5 ml

Posologie: appliquer 5 fois par jour sur la zone affectée.

ANXIETE

  • Chamaemelum nobile / camomille romaine 2 ml
  • Origanum majorana 3 ml
  • Citrus aurantium var bergamia (z) 5 ml
  • Lippia citriodora 2ml
  • Citrus reticulata (fe) 3 ml

Posologie: 1 goutte sous la langue, répéter aux 5 minutes au besoin et/ou Voie cutanée : 5 gouttes au niveau des avant bras, répéter à 20 minutes d’intervalle au besoin .

INSOMNIE

  • Chamaemelum nobile 2 ml
  • Citrus reticulata (z) 2 ml
  • Citrus reticulate (fe) 2 ml
  • Citrus limonum (fe) 2ml
  • Cinnamomum camphora cineolifera 2ml

Posologie : 5 gouttes au niveau des avant bras ou des carotides, répéter à 20 minutes d’intervalle au besoin .

CONTRE-INDICATIONS: aucune.

BIBLIOGRAPHIE (1) Yamada K, Miura T, et al. Effect of inhalation of chamomile oil vapour on plasma ACTH level in ovariectomized rat under restriction stress. Biol Pharm Bull. 1996;19(9):1244-1246.

Votre bulletin Hunzaroma a été rédigé par Maurice Nicole, NDA, Institut d’Aromathérapie Scientifique, inaroma.ca

L’article Aromatogramme Camomille romaine est apparu en premier sur Hunzaroma Inc..