Romarin à camphre

ROSMARINUS OFFICINALIS CAMPHORIFERUM (romarin à camphre), là où ça fait mal!

Ce chémotype de romarin se retrouve  principalement en Provence et en Espagne. La composition de l’HE se caractérise par la présence importante de camphre (15% à 30%), de cinéole (23%) et d’α-pinène (22%). C’est ce romarin qui entrait dans la composition  de l’Aqua paralytica de l’apothicaire Nicolas Lémery (1645-1715) censée fortifier les nerfs, combattre la paralysie, la léthargie et l’apoplexie. Ce romarin entrait aussi, avec la lavande, le thym et la sauge, dans la composition de l’opodeldoch de Paracelse, liniment réputé pour les douleurs rhumatismales  et autres algies.

L’abondance en camphre est à l’origine des principales propriétés de cette HE qui est particulièrment indiquée pour les maux de la veillesse, entre autres pour les douleurs rhumatismales. C’est un bon décontractant musculaire irremplaçable dans les cas de torticolis, de lombalgies ou de crampes musculaires. C’est également un bon tonicardiaque et hypotenseur.

Rappelons toutefois que cette HE, concentrée en camphre, répond à la loi de l’inversion des effets propre aux cétones. A faible dosage elle produit une action tonique, stimulante, hypertensive et elle augmente les contractures musculaires. A dosage moyen elle a un efffet calmant, antispasmodique et hypotenseur. A dosage élevé elle devient neurotoxique, convulsivante et abortive.

Synthèse des recherches scientifiques

Le camphre est un analgésique topique qui a la propriété d’exciter puis de désensibiliser le récepteur TRPV1  (Transient Receptor PotentialVanilloid Type-1) (2)  et de bloquer le récepteur TRPA1 (Transient Receptor Potential Ankrynine-Repeat) (3) deux importants récepteurs ionotropiques impliqués dans la perception de la douleur.

Fait intéressant, en sa qualité d’antagoniste des récepteurs TRPV1 et TRPA1 le camphre, en plus de réduire la douleur, réduit aussi la toux (3, 4).

Le camphre augmente le flux sanguin au niveau de la veine porte. L est donc indiqué pour traiter les problèmes d’hémorroides et d’hypertension portale (http://sante-medecine.commentcamarche.net/faq/13482-hypertension-portale-definition) (5)

L’ajout d’une modeste quantité de camphre à la diète de rats pendant 10 jours a fortement réduit la perte osseuse induite, ce qui suggère son utilité dans la prévention et le traitement de l’ostéoporose (6).

Action psycho-énergétique

Son arôme est moins vif et plus entêtant que les deux autres chémotypes (cinéole et verbénone). Son action est vouée à restaurer la cohérence mentale et à rétablir la confiance intérieure. Elle aidera les êtres, peu enclins aux remises en question, qui ont longtemps vécu de certitudes et qui en sont brutalement, ou s’en sentent peu à peu, dépossédées : sécurité, vie de couple, position sociale, principes, valeurs, croyances, etc. C’est l’HE pour réconforter le cœur des personnes qui sentent le sol se dérober sous leurs pieds. On pourr avantageusement l’associer à la lavande vraie pour apporter la touche maternelle.

 Propriétés

  • Antispasmodique et décontractante musculaire+++
  • Analgésique+++
  • Anti-tussive+++
  • Hypertensive (faibles doses)/hypotensive (doses plus fortes)++
  • Cardiotonique++
  • Mucolytique++
  • Lipolytique++
  • Cholagogue et choléritique

Indications

  • Douleurs musculo-articulaires : arthrite, arthrose, mal de dent, etc
  • Contractures musculaires, torticolis, lombalgies, crampes, etc
  • Bronchite, toux
  • Hypotension et hypertension (selon dosages)
  • Faiblesse cardiaque, tachycardi, bradychardie
  • Hypercholstérolémie
  • Congestions hépatique et bliaire
  • Cellulite

CONTRE-INDICATIONS: potentiellement neurotoxique et abortive. Contre-indiquée chez les femmes enceintes et les jeunes enfants de moins de 3 ans.

Exemples d’applications

DOULEUR MUSCULAIRE, ARTICULAIRE, LIGAMENTAIRE, ETC.

  • Rosmarinus officinalis camphoriferum x 5 ml
  • Copaifera officinalis x 5 ml
  • Eucalyptus citriodora  x 5 ml
  • Ocimum basilicum x 5 ml
  • Mentha x piperita x 5 ml
  • Huile de macération d’Arnica montana x 25 ml

Posologie: Appliquer sur la région douloureuse plusieurs fois par jour au besoin

CRAMPES MUSCULAIRES

  • Rosmarinus officinalis camphoriferum x 5 ml
  • Gaultheria procumbens x 5 ml
  • Myristica fragrans x 5 ml
  • Citrus aurantium (fe) x 5 ml
  • Ocimum basilicum x 5 ml
  • Huile de macération d’Arnica montana x 25 ml

Posologie: appliquer sur la région douloureuse plusieurs fois par jour au besoin

ANTI-TUSSIF

  • Rosmarinus officinalis x 1 ml
  • Eucalyptus globulus x 1 ml
  • Cupressus sempervirens x 1 ml
  • Abies balsamea x 1 ml
  • Pimpinella anisum x 1 ml
  • Huile de noisette x 5 ml

Posologie: appliquer sur la poitrine au besoin

1- Moqrich A, Hwang SW, Earley TJ, Petrus MJ, Murray AN, Spencer KS, Andahazy M, Story GM, Patapoutian A., Impaired thermosensation in mice lacking TRPV3, a heat and camphor sensor in the skin. Science. 2005 Mar 4;307(5714):1468-72

2- Xu H, Blair NT, Clapham DE. Camphor activates and strongly desensitizes the transient receptor potential vanilloid subtype 1 channel in a vanilloid-independent mechanism.  Neurosci. 2005 Sep 28;25(39):8924-37.

3- Bang S, Kim KY, Yoo S (2007) Transient receptor potential A1 mediates acetaldehyde-evoked pain sensation. The European Journal of Neuroscience 26:2516-2523

4- Andre E, Gatti R, Trevisani M et al (2009) Transient receptor potential ankyrin receptor 1 is a novel target for pro-tussive agents. British Journal of Pharmacology 158:1621-1628

5- Xie JM, Greenberg SS, Longnecker G (1992) Effects of 2-camphanone on canine portal vein blood flow and rat smooth muscle. Gastroenterology 102:394-402

6- Muhlbauer RC, Lozano A, Palacio S et al (2003) Common herbs, essential oils, and monoterpenes potently modulate bone metabolism. Bone 32:372-380

Maurice Nicole, ND.A., Institut d’Aromathérapie Scientifique, inaroma.ca

Vous avez aimé ? Partagez !
Facebook0
Twitter20
Pinterest0
Instagram20